AU BOUT DE NOS REVES…

Publié le Mis à jour le

Que l’on se souvienne ou pas de nos rêves, nous rêvons tous et durant chaque phase de sommeil. Qu’il soit court ou long, notre sommeil est le lieu d’expression de nos différents cerveaux.

En effet, il existe des rêves, les plus courants, réalisés par notre part inconsciente, et d’autres réalisés par notre part consciente.


Les rêves inconscients reflètent un dialogue de notre inconscient avec notre conscient. Notre inconscient profite de ce temps de sommeil pour nous envoyer des messages, des clés de compréhension, rétablir un équilibre, avancer dans notre vie. Souvent, nous les oublions au réveil mais lorsqu’on s’en souvient, ces rêves sont l’occasion de belles prises de conscience. Vous comprenez donc l’utilité de se souvenir de vos rêves car plus vous vous en souviendrez, plus vous avancerez en conscience. Si cela est difficile, sachez que le travail se fait quand même, lentement mais sûrement.

Les cauchemars font partie de cette famille de rêves. L’Inconscient nous montre alors que notre comportement n’est pas approprié, qu’il est nécessaire pour notre bien-être de changer. Attention, le cauchemar est unique. Si vous revivez un rêve violent, de façon répétitive, il s’agit d’un rêve traumatique. Votre inconscient souligne qu’un événement traumatique vécu n’est toujours pas évacué et qu’il a une influence négative sur votre vie.


Les rêves conscients sont ceux dans lesquels le rêveur se voit intervenir ou bien qu’il sait qu’il est en train de rêver. On parle de rêve lucide.

Les rêves prémonitoires, rares de surcroît, ne peuvent être vérifiés qu’après réalisation concrète et réelle du dit événement.

Les rêves télépathiques, extrêmement rares, sont quant à eux des voyages en conscience, on peut dialoguer avec des personnes réelles. Pour être sûre d’avoir fait un tel rêve, il est nécessaire de vérifier auprès des personnes rencontrées en rêves si elles ont vécues la même expérience.

Si votre vie onirique vous interpelle, prenez l’habitude de noter vos rêves, tout de suite au réveil car nous occultons très vite certaines parties. Si vous souvenir de vos rêves est compliqué, demandez-vous à vous-même d’avoir un souvenir net et précis de vos rêves au réveil, vous verrez ça marche !

Alors… faites de beaux rêves!

« Mais ne l’oublions pas, face à sa vie nocturne, chacun d’entre nous développe une forme d’aveuglement spécifique, et le dialogue -ou la relation analytique- reste, au-delà de tous les livres, indispensable à la juste interprétation des rêves. » Jacques de la Rocheterie, La symbologie des rêves

logo-20x20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s